Poèmes / Marie Uguay

Livre

Uguay, Marie (1955-1981)

Edité par Boréal (Editions du). Montréal - 2005

Ce volume comprend les trois recueils de Marie Uguay déjà parus, (Signe et rumeur, 1976, L'Outre-vie, 1979, Autoportraits, 1982), de même qu'un grand nombre d'inédits regroupés sous les titres Poèmes en marge et Poèmes en prose. " La sensualité, discrète, combine l'onirisme léger, le bonheur grave, la menace, la révolte. Les heures et les saisons, lues sur les herbes, les feuillages, les murs, les pavés, se reflètent sur un visage où passe parfois l'ombre grise de la maladie. Marie Uguay tourne le destin en écriture, la plus nue, la plus émouvante. (...) Marie Uguay, finalement, nous donne pleine mesure de poésie, avec l'humilité paisible de poèmes dont l'évidence est indéniable."

Voir la collection «Boréal compact»

Autres documents dans la collection «Boréal compact»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document (cocher le ou les exemplaires à réserver).

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Journal / Marie Uguay | Uguay, Marie (1955-1981). Auteur

Journal / Marie Uguay

Livre | Uguay, Marie (1955-1981). Auteur | Boréal. Montreal, quebec | 2015

Marie Uguay occupe une place à part dans la littérature québécoise. Sa poésie sensuelle, qui chante la beauté du monde, lui a gagné des lecteurs nombreux et fervents. Le destin tragique de Marie Uguay lui confère aussi la marque d...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • L'équipe des ludo-bibliothécaires 5/5

    Marie Uguay est l’une des voix les plus remarquables de la poésie québécoise contemporaine. Entrer dans son œuvre, c’est entrer dans un monde d’une très grande sensibilité, à fleur de peau, qui dit toute l’urgence à vivre, à aimer, à écrire ; une poésie sensuelle et lumineuse qui chante la beauté du monde. Pour bien la découvrir (comme d’ailleurs pout tout poète ou écrivain) je vous invite à lire en complément du présent volume - qui regroupe trois recueils, “Signe et rumeur”, “L’Outre-vie” et “Autoportraits” - le très beau journal qu’elle a tenu tout au long de sa courte vie, document unique et indispensable, où prose et poésie se répondent, et qui entraîne le lecteur aux sources de la création, à l’instant même où se construit une plume rare, exigeante, inquiète mais rayonnante, d’une sublime liberté. Après cette lecture magique, vous ne verrez plus la poésie du même œil ! David / Médiathèque André Malraux

    par L'équipe des ludo-bibliothécaires Le 06 janvier 2022 à 13:28